Frontière entre deux mondes

  • La végétation de notre Terre s'organise dans le sens vertical selon un phénomène d'étagement. Mais alors que, dans les Alpes, chaque étage s'étend sur des centaines de mètres de dénivelé, c'est sur quelques mètres, décimètres ou centimètres, que les zones de végétation se manifestent le long du littoral rocheux méditerranéen. Ici, on ne connaît pas les marées lunaires, mais de faibles marées barométriques qui n'obéissent pas à un rythme précis.
  • Une promenade le long du sentier des douaniers, des "Pieds dans l'eau" à la pointe de la Badine, ou en bas des falaises d'Escampobariou, pour ne prendre que deux exemples extrêmes qui ne réclament pas les mêmes aptitudes sportives, est une occasion de découverte et d'émerveillement.

 

Le littoral marin :

 

     L'étage infralittoral 

Toujours immergé, on y trouve des algues telles que Corallina elongataPadina pavonica, Dictyota dichotoma, puis le Codium fragile. Il s'étend jusqu'à la profondeur tolérée par les Phanérogames marines, dont la principale est Posidonia oceanica. Consulter la page "Sous la mer". La limite de cet étage varie selon les lieux, et atteint 35 m dans les eaux claires de Port Cros. 

 

     L'étage médiolittoral

Étroit, il s'inscrit entre les niveaux supérieur et inférieur des faibles "marées" barométriques de Méditerranée. Les conditions de vie y sont très dures suite à la variation des facteurs physiques et chimiques. On y trouve une algue rouge, Rissoella verruculosa, endémique méditerranéenne, (absente des côtes calcaires).  

 

    L'étage supralittoral 

 

Situé au-dessus, il est encore marin car atteint  par les vagues et par les embruns dès que la mer se fâche un peu. Il est recouvert d'un tapis de Cyanophycées, algues microscopiques, et de nombreux petits invertébrés :
- Le Bigorneau, Melaraphe neritoides, (anciennement nommé Littorina) avec une coquille conique de 3 à 5 mm de long, vit en groupe dans les flaques et les fissures.
-  l'Arapède (Patella caerulea)... 

 

Le littoral terrestre

 

Encore plus haut, le littoral terrestre est subdivisé en plusieurs niveaux. De bas en haut on distingue : 
- un no man's land 
- une ceinture à Criste marine, (Crithmum maritimum, Apiaceae).  
- une ceinture à Cinéraire maritime, (Jacobaea maritima, Asteraceae).
- une brousse odorante à Myrte et Pistachier lentisque qui assure la transition avec le maquis ou la forêt. 

 

À partir de là, la mer n'influe plus sur l'identité des plantes, mais elle exerce encore sa tyrannie sur leur aspect, en sculptant les avant-postes de la forêt, taillés en brosse.

 


          Pistachier lentisque